• Famille Choubard, Levis (89)

     

     

     

     Levis

     

     

    Famille Mangematin Levis (89)

     (89)

     

     

    Ce village de Puisaye comptait 240 habitants en 2012, il est composé

     d'un bourg et de plusieurs hameaux;

     Le Sablon, La Bruère, Chièvre.

     

     

     Le village

    Famille Choubard,  Levis (89)  

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

                                                                          François Goglins                                                                    WIKIMEDIA COMMONS

                                 

     

    L' église 

     

     

    Famille Mangematin Levis (89)

     

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

                                            François Goglins  WIKIMEDIA COMMONS                                     

     

                                                                                                             

     

     

      Famille Choubard

     

     

    1.

     

    Estienne

     

    Estienne est né vers 1580, il est marié avec Colombe Chocat née vers 1585.

    Estienne est Maréchal au hameau du Sablon.

    Colombe décède à Levis en 1634, et Estienne en 1652.

     

     

    Les sablons

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

                                         François Goglins   WIKIMEDIA COMMONS                       

     

     

     

    2.

     

    Sébastien

     

     

    Sébastien est né en 1615 à Levis, il est marié avec Germaine Ganneau (Levis 1622).

    Sébastien est également Maréchal.

    Germaine décède à Levis  en 1680 à l' âge de 58 ans, Sébastien en 1686 à 71 ans.

     

    3.

     

    Louze

     

    Louze est née en 1649, elle se marie en 1672 à Levis avec Louis Pomot.

    Louze décède à Levis en 1674 à 25 ans.

     

    Louis Pomot est né en 1638, il exerce le métier

    de Charron.

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

    charronnage.fr

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

     

      Louis décède à Levis en 1700 à l' âge de 62 ans.

     

     

     

    Saint-Eloi

     

    Patron des maréchaux-ferrants.

     

     La légende

     

    Éloi, simple maréchal-ferrant, s'était installé à son compte et avait accroché à sa porte une enseigne ainsi conçue : « Éloi. Maître sur maître. Maître sur tous ». Considérant que ce « Maître sur tous » était un défi à la puissance céleste, Jésus-Christ résolut de donner à Éloi une bonne leçon d'humilité.

    Le Christ s'habilla donc comme un simple et pauvre forgeron et vient demander de l'embauche à l'atelier d'Éloi.

     

    "Que sais-tu faire ? demande celui-ci"

    "Je sais forger et ferrer aussi bien que qui que ce soit au monde."

    "Que dis-tu de ce fer que je viens de forger ?"

    "Pas mal, mais on peut faire mieux."

     

    Là-dessus, et sans attendre, Jésus forge un fer bien mieux fini, bien plus élégant que celui d'Éloi. Mais il ne s'arrête pas là. Ayant vu à la porte de la forge un cheval en attente d'être ferré, Jésus lui coupe la jambe, la met sur l'enclume, pose le fer, puis rattache la jambe au cheval qui paraît ne s'être aperçu de rien. Colère d'Éloi qui, pour relever ce défi, coupe une autre jambe du cheval et s'apprête à y poser un fer. Mais le cheval, cette fois, saigne, hennit de douleur, s'abat, et mourrait bientôt si Jésus n'arrêtait miraculeusement l'hémorragie avant de remettre la jambe en place. Du coup, Éloi capitule. Il prend son marteau et brise son enseigne en disant :

     

    "Qui que tu sois, c'est toi le maître et c'est moi le compagnon."

     

    Alors le Christ :

     

    "Heureux celui qui s'humilie."

     

    Éloi comprend enfin à qui il a à faire et se prosterne.

     

    "Je te pardonne, dit le Christ, car je te crois guéri."

    "Reste « Maître sur maître » ; mais souviens-toi que je suis seul « Maître sur tous »."

     

    Il monte en croupe derrière le cavalier propriétaire du cheval dont deux jambes avaient été coupées. Et ils s'en vont. Éloi, qui n'est décidément pas au bout de ses surprises, comprend alors que ce cavalier était saint Georges.

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

                                                                wikipédia

     

    Hospices de Beaune, Bourgogne, tapisserie représentant saint Éloi.

     

    Cette légende tente d'expliquer pourquoi Éloi apparaît sur de très anciennes gravures, tenant une jambe de cheval à la main. Mais elle ne peut être que postérieure au XIe siècle, époque où l'usage de ferrer les chevaux apparut en Occident.

     

     

    Fresque murale du XV ème siècle

    de l' église Saint-Jacques le Majeur d' Asquins (89).

    http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=89021_3

     

     

    Famille Choubard,  Levis (89)

                                                                                    petit-patrimoine.com

     

    Elle représente Saint-Eloi tenant une jambe coupée et ferrée

    d' un cheval.

     

     

     

    yes

     


  • Commentaires

    1
    François GOGLINS
    Mardi 10 Novembre 2015 à 15:14

    C'est bien d'indiquer la source des photos ; toutefois 2 remarques

    * François GOGLINS, c'est avec un S terminal

    * Ce serait bien de faire référence à WIKIMEDIA COMMONS qui héberge les images ==> pour bien signifier la licence d'usage.

     C'est bien ce que vous faites !

      • Mardi 10 Novembre 2015 à 17:12

        Le nécessaire a été fait.

        merci

        Paulo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :