• Famille Marcandier

     

     

    Famille Marcandier

     

     

     I

     

    Nicolas

     

    Nicolas est né vers 1604, il est marié avec Reine Gauchot née vers 1607.

     

    Famille Gérard, Molosmes.

    Vue générale de Molosmes (89)

     

    Nicolas décède à Molosmes en 1674,

    et Reine en 1677.

     

     

     

     II

     

    Edmé

     

    Edmé est né à Epineuil (89) en 1638, il est marié avec Charlotte Sirot

     

     

    Epineuil

     

    Tonnerre 89

    (89)

     

    En 2012, la commune toute proche de Tonnerre comptait 618 habitants, les spinoliens.

     

     

    La grande rue

    Famille Marcandier

     

    Café des marronniers

    Famille Marcandier

     

    Edmé est vigneron à Epineuil, il décède en 1693

    à l' âge de 55 ans.

     

     

    III

     

    Edmé Didier

     

    Edmé Didier est né en 1675 à Vaulichères (89), il se marie en 1695 à Molosmes avec Marie Chuchut (1672-1717) Molosmes.

     

     

    Vaulichères

     

     

    Demeure seigneuriale du XVIe, ancienne propriété de la famille Clermont-Tonnerre, au milieu d'un vaste parc boisé et clos.

                                                                   vaulichères.fr

     

    http://www.chateaudevaulicheres.fr/

     

    Edmé Didier est vigneron laboureur, il décède à Molosmes en 1753 à l' âge de 78 ans.

     

     

     

    IV

     

    Didiere Macandier

     

    Didiere est née en 1698 à Molosmes, elle s'y marie en secondes noces avec Jean Gauchot en 1737.

    Jean est né à Molosmes en 1702, il est laboureur.

    Didiere décède à Molosmes en 1764, et

    Jean en 1786.

     

     

    Le Bourgogne épineuil

     

    Tonnerre 89

     

     

    Tonnerre 89

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les vins de l' Yonne

     

    A votre santé !

     

     

     

    Epineuil

    c'est aussi la ville natale d' Alfred Grévin

     

    Tonnerre 89

    1827-1892

     

    Son buste au musé de cire

     

    Grévin étudia au collège de Tonnerre, avant de débuter comme employé des chemins de fer dans la compagnie Paris-Lyon-Méditerranée. Sans études préalables et sans autre objectif que s'amuser, il dessinait.

    En 1853 il s'installe à Paris ; il est caricaturiste au journal Le Gaulois. Les dessins de Grévin appartiennent au domaine du burlesque.

    En 1861 Arthur Meyer le contacte pour réaliser son projet de musée de cire ; il portera le nom de musé Grévin. Le musée Grévin est aujourd'hui, après le Louvre, le deuxième musée de France par le nombre des visiteurs.

    En savoir plus sur Grévin :

    http://www.lyonnequejaime.com/portraits/alfred-grevin-portrait-dun-icaunais-pas-comme-les-autres

     

     

     yes

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :